poème

Mon Mistigri, mon infidèle,
Tu dois venir quand je t’appelle,
Au lieu de courir la souris,
Tout le jour et encore toute la nuit.
Je n’aime pas cette manière,
De te sauver dans les jardins,
Quand je t’ai préparé du pain,
Et de la sauce et du gruyère…
Tu en connais, toi,
Des maîtresses aussi patientes que je suis,
Et qui vous font mille caresses,
Après qu’on s’est si mal conduit ?

(Jean DESMEUZES.

texte et photos pris sur le net

&&&&&&&

On peut dire que cette poésie s'applique bien à ce coquin...

Beness vient de rentrer

après plus d'un jour d'absence.....

Il a mangé

011

fait sa toilette......

006

avec application!!!!!!

007

il s'est reposé un instant ......

001

et a disparu dans la nuit ......

&&&&&&&

Ma maman

m'a donné un autre trésor .....

le Nouveau Testament offert à mon grand-père le jour de sa Confirmation....

2010_07_16

Ce Nouveau Testament a un peu plus de 100 ans!!!!!

la date d'impression est 1909!!!!

&&&&&&&

Il fait encore très chaud .......

et le seul coin ombragé est occupé !!!!!

désolée!!!

004

Passez un bon week-end!!!!!!!!